About the 6th Continent

The 6th Continent is an ongoing work of imagination.

We all walk through a 6th continent which is mostly a continent of emotions.

As a painter interested in everyday life and what I witness about it, I think there is no contradiction in painting things that come from my imagination too. I don’t know how this continent will look like, but I have been thinking about this for many years now and it’s about time I go on this adventure.

3 responses to About the 6th Continent

  1. YES!! Definitely a good concept!! Vous avez deja lu les Cités de la Nuit Écarlate par ce bon vieux William Burroughs?? Les 6 villes qu’il a imaginé (en fait plusieurs disent que’elles ont déja existées!) sont d’une logique spirituelle tres tres intéressante et j’avais a un certain moment fait un site basé sur le concept des Cités… Je vous donne un lien si ca vous intéresse. Ca parle grosso modo de quoi il est question et comment ces villes fonctionnnent et leur rapport l’une par rapport a l’autre et comment elles influencent notre vie spirituelle… Je trouvais l’idée passionante a l’époque et je le trouve encore aujourd’hui et je cherche toujours une facon tres concrete d’utiliser ce concept afin que plus de gens le comprennent le concept génial de ces Cités! En fait je crois que si je vous envoie le lien je serai jugé comme un spam… Le mieux serait de m’écrire pour que je vous contacte d’une facon ou d’une autre.. Mon email est tobedamit@gmail.com

    Like

    • julie harms – Author

      Je n’ai jamais lu Burroughs. Mais il est drôle que vous me parliez de villes. J’ai évidemment réfléchie à ces villes qui vont faire parties du 6ème Continent, je les connais, j’y ai vécu ou j’y suis passée de nombreuses fois. Ces villes sont bien réelles. C’est le souvenir que j’en ai qui sera rendu, mais ce souvenir se mêle avec des impressions, des ressentis qui les rendront probablement méconnaissables à ceux qui y vivent. le format sera différent aussi. Je sais déjà que le 6ème Continent comptera 365 tableaux. La plupart auront un format carte postale. Comme ces images que les peintres de plein air peignaient “à la fraiche” en visitant des ruines italiennes au xix ème siècle. Même si le 6ème Continent est un continent imaginaire, il est le produit de souvenirs et d’expériences bien rééls. Je pense que l’unique bienfait de l’imaginaire est qu’il est sans limite. Vous pouvez m’envoyer ce lien dont vous me parlez via mon mail : j.harms.contact@gmail.com

      Liked by 1 person

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s